René Russo révèle la lutte contre le trouble bipolaire sur «Queen Latifah Show»

L’actrice Rene Russo a fait une apparition surprenante lors de l’enregistrement de «The Queen Latifah Show» cette semaine, alors qu’elle parlait franchement de son combat perpétuel contre le trouble bipolaire..

Russo, 60 ans, était dans le spectacle avec Jake Gyllenhaal, sa co-star dans le nouveau thriller “Nightcrawler”, quand Latifah leur a demandé de décrire quelque chose dans leur vie qu’ils ont dû “pousser”. Russo est allé en premier et a dit: «Médicament bipolaire». Gyllenhaal a répliqué avec “Elle m’a battu”.

“J’ai presque frappé un mur”, a déclaré Russo. “Et puis j’ai réalisé toute mon enfance que ma mère a dit:” Vous êtes en stop-and-go. ” Et puis j’ai arrêté, et j’ai dû aimer, ‘Whoa’, c’était pour moi.

“Pour toutes les personnes qui éprouvent des difficultés et qui se sentent peut-être mal à l’aise de prendre des médicaments, je dois dire – je veux dire, je ne m’attendais pas à dire ça – mais c’était vraiment pour moi … . “

Russo a plaisanté dans la direction de Gyllenhaal: “Je suis désolé que vous deviez suivre cela”, tirant un rire du public du studio de Latifah, qui était resté silencieux pendant l’admission.

Latifah a demandé comment Russo a réalisé qu’elle avait besoin de faire quelque chose pour faire face au désordre.

“Je me suis littéralement écrasé, j’ai heurté un mur et je ne pouvais pas sortir du lit”, a déclaré Russo. “Je pensais que c’était la dépression. Mais si vous prenez des antidépresseurs, cela vous accélère encore plus. Donc je suis en quelque sorte en arrêt-et-stop, que ce soit en panne ou en vitesse. Je n’ai pas partagé ça, mais je pense que c’est gentil D’importants, j’ai des amis qui ne veulent pas prendre les médicaments, et ils souffrent. “

Latifah et Russo ont conclu ensemble en disant à ceux qui souffrent – et craignent de prendre des médicaments – que “tout va bien”.

Russo a joué dans deux des films “Lethal Weapon”, “Get Shorty” et “The Thomas Crown Affair”, entre autres films. “Nightcrawler” ouvre ses portes le 31 octobre. 

Suivez Kurt Schlosser sur Google+

About

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

− 1 = 1